Ville de Rumilly

Publié le par Cabaret






bandeau-rumilly.jpg

 

Avant les Romains


Rumilly aurait été peuplée par une colonie grecque connue sous le nom d'Albani,
 de là, le nom de la région "l'Albanais", celui de la ville
 d'Alby-sur-Chéran et d'Albens. Mais ceci n'est qu'une hypothèse.

 





 
L'occupation romaine


Vers 120 av. J.C., les Romains s'emparent de la Savoie (Sapaudia).
 Sur la hauteur qui domine le confluent du Chéran et de la Néphaz,
ils établissent une citadelle et à ses pieds, construisent un pont, en aval de l'actuel pont-Neuf.
Une citerne romaine voûtée du IIIe, existe encore rue du château.
 

 

 

La période des invasions barbares


* Dès l'an 337, la cité fait partie du diocèse de Genève.
* En 443, les Burgondes s'installent pacifiquement dans la Sapaudia (ancien nom de la Savoie).
 De nombreuses tombes burgondes ont été retrouvées dans la région,
 en particulier sur le parvis de l'actuelle église Ste-Agathe.
* Au siècle suivant, le territoire est occupé par les Francs, après de violents combats.
Charlemagne divise la Sapaudia en 7 districts: Rumilly devient
la capitale de l'un d'eux, le "pagus albanensis", plus étendu que l'Albanais actuel.
* Après le traité de Verdun (843) qui divise l'empire de Charlemagne entre ses petits-fils,
 l'anarchie se développe et va voir l'éclosion de la période féodale.









chateau.jpg
 

 


Du Xe au XIIIe siècle


* Les comtes de Genevois reçoivent en fief des évêques de genève,
 le territoire de Rumilly. Ces derniers fortifient la ville:
A la place de la citadelle romaine, on construit un château fort.
* En 1278, un pont de bois franchit le Chéran. Au sud, un fossé allant du Chéran à la Néphaz,
 ferme la ville. Tout autour, on construit des remparts, des tours, des bastions.
* A cette époque, les bourgeois de la ville sont tenus de suivre le comte à la guerre pendant
 1 jour et une nuit, l'équipement militaire étant à leur charge.
 

 


Après le XVe siècle


* En 1411, la Savoie est rachetée par le duc de Savoie. Les ducs de Savoie renforceront
 ce système de défense jusqu'au XVIe (pont de Montfort et de la Curdy, construits vers 1580).
* Au cours de la guerre de 30 ans, Louis XIII envahit la Savoie, ce qui donne
 lieu à la destruction des défenses de la ville
 

 






chateau-de-montfort.jpg
" chateau de Montfort datant du début du 16eme siecle " 






defens-rumilly-16eme.gif

 





rumilly-ecusson.gif






Origine de la devise de Rumilly

(et comment on perd un château) 




En 1630, la Savoie est envahie par les armées de Louis XIII (20 000 hommes).
 Les bourgeois de Rumilly confiants dans leurs fortifications
 sont résolus de résister aux armes de la France. 

Louis XIII couche à Albens puis campe devant Rumilly. La ville, bien
protégée par les gorges profondes du Chéran et de la Néphaz, par les forts
 du Chéran et de l'Annonciade, ne se laisse pas intimider. Quand
 les parlementaires français viennent la sommer de se rendre, elle refuse
 fièrement d'ouvrir ses portes. On cherche à la persuader en lui annonçant
 que Chambéry et Annecy se sont rendus.

- "E capouë !" répondent ils fièrement et naïvement dans leur patois ("et alors !").

Outré d'une résistance que ne pouvait permettre la faiblesse de la place,
 Louis XIII ordonne au maréchal Du Hallier d'attaquer. La ville devait être saccagée
et incendiée, mais la bernardine De Pesieu va obtenir
 la clémence du vainqueur et l'ordre d'incendier est révoqué.
Mais la ville sera quitte pour un pillage d'une heure,
l'ancien château, le fort du Chéran, les portes et les murs d'enceinte sont rasés.
 

 

 

enceintN.jpg


" vestiges des remparts "




Sourçes ........ " L'echo de Burnel "

Publié dans Villes et villages

Commenter cet article