Montiel 1369

Publié le par Cabaret











Après le retour de Trastamare et celui, plus tard, de Du Guesclin, Pierre le Cruel, roi de Castille,
 abandonné par le Prince Noir, se prépare au combat, en s'alliant avec les Juifs, les Maures,
les Portugais et les Africains. Il inspire suffisamment
 la terreur pour que personne n'ose braver ces hérésies !
Début mars 1369, il quite Alcantara, et débouche plus tard sur "el campo de Montiel";
 la ville est bâtie sur un plateau qui domine la vallée.

 









 Son armée se place devant Montiel, en quartiers bien séparés.
Du Guesclin fait sa jonction avec Trastamare non loin de Tolède;
 le castillan laisse le commandement au breton,
 qui est résolu à foncer droit sur les troupes du Cruel. Tout le monde part le 09 ou 10 mars,
et arrive le 14 au matin en vue de Montiel;
 les franco-castillans trouvent un camp sans défenses,
 et Guesclin attaque les premiers quartiers, ceux des Juifs. Comme ceux-ci
sont novices dans l'art de la guerre, leurs quartiers sont enlevés en peu de temps.
 Le Cruel assemble ce qu'il peut et fonce sur Du Guesclin; le choc est terrible.
Le Bègue de Vilaine prend le quartier Portugais, et le feu est mis à celui de Pierre le Cruel.
 Puis le breton attaque les Africains,
qui en fuyant foulent aux pieds, les soldats du Cruel qui se rendent.
Beaucoup de confusion, d'effroi, conduit à la fuite
 de beaucoup; malgré ça Pierre le Cruel rassemble
 quelques 6000 hommes. Guesclin abandonne
 la poursuite des Africains et attque le Cruel;
 à la vue des français qui approchent, le roi de Castille préfère s'enfuir et s'enfermer dans Montiel.
La ville est aussitôt investie; elle peut résister longtemps,
 mais elle contient peu de vivres.

 












Le 23 mars, Pierre essaye de s'évader, mais il est pris; quand Trastamare est en présence du Cruel,
 leurs sangs ne font qu'un tour et ils se jettent l'un sur l'autre. Personne ne bouge le petit doigt,
 et Trastamare poignarde mortellement Pierre le Cruel.
Ainsi se termine la première guerre civile de Castille. Charles V vient de gagner
 un fidèle allié, Henri de Trastamare, bientôt de nouveau roi de Castille.







Publié dans Batailles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article