L'Organisation Militaire et Castrale - Savoie 14eme

Publié le par Cabaret

Schéma simple de l'organisation militaire Savoyarde:












                    Le Comte


                                  
 
                   
Conseil Permanent / Conseil Itinérant



                  
                   
Les Baillis



                       
                  
Les Châtelains




                   Clients et Hommes d'armes




Ceci est un schéma simplifié de la chaine de commandement des actions militaires. Évidement certaines décisions peuvent être prise à des échelles inférieurs que celle du Comte, suivant la gravité des situations. Pour la suite, nous allons expliquer plus avant le rôle et la fonction de chacun.


Bailliage et Baillis:

Un Bailliage regroupe un certain nombre de Châtellenies et tiens place de premier grand découpage des terres de la Maison de Savoie. Le nombre de Châtellenies par bailliage n'est pas partout le même donc il ne sera pas évoqué.
Le Baillis est désigné par le Comte pour gérer cet ensemble. Il est lui-même Châtelain, mais cela ne signifie pas que sa châtellenie sera centre du bailliage. Sa mission est avant tout militaire, il a la charge de regrouper les forces d'attaques ou de défenses de son bailliage et de les mener au combat. C'est donc un homme de guerre, mais aussi un homme de finances, ce poste de Baillis est donc de première importance de l'organisation étatique de la Savoie. Il reçoit une solde pour son travail administratif mais aussi pour sa participation guerrière


Châtellenies et Châtelains:

Voila donc l'unité de base du découpage administratif du Comté de Savoie. Il est représenté par un Château et son mandement (terres que possède, exploite et protège le château). il peut y avoir plusieurs château sur une châtellenie, aussi un seul est jugé comme centre de cette dernière. C'est l'unité première de défense du territoire, mais le château forme la seconde ligne de défense car sur les frontière on peut trouver diverses maisons-fortes et "bâties" qui n'ont pas pour fonctions d'arrêter les forces ennemis mais de les ralentir et de laisser au château, la ligne de défense principale le temps d'envoyer des hommes pour défendre la Châtellenie.
Le Châtelain est désigné par le Comte et choisi généralement parmi la noblesse rurale pour ses qualités guerrières (mais aussi de gestion). Son poste n'est en rien héréditaire et il change généralement tout les 3-4 ans (hormis cas spéciaux), de plus la Châtellenie dont il a la gestion ne sera jamais sur des terres ou il possède des biens (en nature ou en bénéfices). Le rôle du Châtelain est de défendre et d'administrer la terre qu'il a en gestion, il répond aux ordres du bailli, du comte et de ses conseils. Il reçoit une solde pour son travail en tant qu'administrateur et une seconde lorsqu'il participe a des actions militaires.


Clients et Hommes d'armes:

Le Châtelain peu s'appuyer pour les opérations militaires sur tout d'abord la noblesse qui n'a pas reçu de charges administratives mais qui possède des biens dans le comté mais aussi sur toute une masse de gens  qu'on appelle les "Clients" du latin "Clientes".
Parmi ces hommes on peu distinguer deux types de clients, tout d'abord ceux qui ont les moyens d'avoir une monture (au mieux un coursier) et qui fond généralement partie de la petite noblesse ou de la bourgeoisie roturière; et ceux qui combattent à pieds et qui sont issus principalement des roturiers et de la paysannerie (bien que les sources soient presque inexistante sur ceux-là)
Ces hommes se doivent de répondre au "Ban de l'Ost" pour lequel ils reçoivent une solde en fonction de leur équipement. Les piétons sont souvent appelé pour protéger des routes ou des péages dans leur châtellenies ou les châtellenies proches alors que ceux possédant une monture et qu'on nommera "Equites" feront partie de nombreuses chevauchées défensives ou offensives les portant assez loin de leur Châtellenie. Cependant tous doivent un service de garde dans le château de leur châtellenie. Il est bon de noter que les clients seraient plus apparentés à des mercenaires sans pour autant en avoir toute les caractéristiques


Rétributions et soldes

Comme je l'ai déjà évoqué, les baillis et châtelains touchent une solde pour leur travaux administratifs mais en ce qui concerne la guerre ils sont soumis au même règles que tout ceux qui y participent. En effet, la solde dépend pour tous de l'équipement, c'est à dire qu'un cavalier touchera plus qu'un pieton et ceci sans distinction sociale, par exemple un noble à pied touchera moins qu'un client à cheval. C'est un point très intéressant de l'organisation militaire savoyarde car dans les comptes de châtellenies on cite les hommes par rapport à leur rang social mais la solde ne dépend pas du tout de ce rang social.


texte de Jean Batiste Bouvier, alias Jehan-Eudes de "l'Ost de Savoie"





une belle évocation d'un équites, proposition de guillaume de la cnie des Lacs d'Amour ... 


une autre d'un fantassin, proposition de Jehan de l'ost de Savoie

Publié dans Les Comtes de Savoie

Commenter cet article