Devises de Savoie

Publié le par Cabaret









La Devise de la Maison de Savoie





La devise des comtes, puis ducs de Savoie, associée à la croix d'argent sur champ de gueules, est custodibus istis (« A ces gardiens-là »). Fert (« Il porte, il supporte, il remporte ») est la devise de l'ordre de l'Annonciade créé en 1362 ou 1364 par le comte Amédée VI sous le nom d'ordre du Collier ou du Lac d'Amour et renouvelé sous son nom moderne en 1518 par le duc Charles III, puis en 1869 par le roi Victor-Emmanuel II. Fert est considéré comme un acronyme, en tout cas à partir de 1392 où Boldù y voit la contraction de Fortitudo Ejus Rhodum Tenuit (« Sa vaillance a sauvegardé Rhodes »). Cette interprétation fait référence à l'attitude valeureuse d'Amédée V dit le Grand qui, apprenant que Rhodes était sur le point d’être enlevée aux Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem (les chevaliers de Rhodes) par le sultan ottoman, vola au secours de cette île et força les Turcs à se retirer.











Cependant, comme Albèri fait observer que le terme Fert se trouve gravé sur les tombeaux de princes de Savoie antérieurs à Amédée le Grand, tel celui de Thomas 1er dans la cathédrale d'Aoste, Favin et Guichenon pensent qu'il serait la devise d'un ancien ordre du Lac d’Amour et que ses quatre lettres signifieraient : « Frappez, Entrez, Rompez Tout », ce qui semble plus conforme à l’esprit de l’ancienne chevalerie, mais paraît peu probable, car, à coup sûr, ces mots n’étaient pas en français. Aussi d'autres significations ont-elles été envisagées : Fides Est Regni Tutela (« La foi est la protectrice du royaume ») ou Foedere Et Religione Tenemur (« Nous sommes tenus par l'alliance et la religion »). Toutefois, avant la fin du XIVe siècle, Fert (« Il porte, il supporte, il remporte ») n'était peut-être pas un acronyme...













vestiges medievaux de la ville de Rhodes

Publié dans Les Comtes de Savoie

Commenter cet article