Bosworth 1485

Publié le par Cabaret






Fils de Richard d'York et Duc de Gloucester durant le règne
 de son frère Edouard IV, Richard III devient régent
en avril 1483 à la mort de son frère. Séquestrant
ses deux neveux Edouard V et le Duc d'York dans la
 Tour de Londres, il parvient à les faire déclarer enfants
 illégitimes et est certainement à l'instigation de leur assassinat,
qui lui permet de se faire couronner roi le 6 juillet 1483.

Son règne est marqué par la fin de la guerre des Deux-Roses,
qui opposa de 1454 à 1485 les familles des York et
des Lancaster (et leurs descendants les Tudor)
pour la possession de la couronne d'Angleterre.








Le 7 août 1485, Henry Tudor débarque en Angleterre.
Une bataille oppose ses partisans à l'armée royale
le 22 août 1485 à Bosworth. Richard III est tué lors de la bataille
 et son armée est vaincue. L'accession au trône de Henry Tudor,
sous le nom de Henry VII, met fin à cette guerre civile.








Dans la tragédie Richard III qu'il écrit en 1592,
William Shakespeare (1564-1616) prête à Richard III
la volonté d'avoir voulu échanger son royaume pour
un cheval lors de la bataille de Bosworth, afin de prendre
 la fuite. Mais ces paroles semblent être une pure invention,
prenant place dans la campagne de diffamation
dont fut victime Richard III de la part
des défenseurs de la dynastie des Tudor.



















Publié dans Batailles

Commenter cet article