Chateau de Duingt

Publié le par Cabaret





A l'origine, le château est construit sur une île, aujourd'hui une presqu'île qui ponctue le prolongement rocheux du Taillefer. Son système défensif est complété par un autre château situé sur la terre ferme, situé sur un promontoire rocheux, aujourd'hui en ruine.





Au 11ème siècle, une fortification semble édifiée sur une île dans la partie la plus étroite du lac. Une famille Duingt est citée, vassale des Comtes de Genève.
Au 12ème siècle, la seigneurie des Duingt s'agrandit et possède aussi le château de Beauvivier. La surveillance du lac sur l'axe Italie-Genève et de la pêche est parfaite.
En 1296, le Comte Amédée II de Genève, voulant marquer sa suprématie et contrôler le commerce, achète une partie des biens et terres à Rodolphe Duingt. Châteauvieux et Beauvivier ne font pas partie de cet acte.  Au 14ème siècle, la famille Duingt devient Seigneur de Val d'Isère par le mariage de François de Duingt avec Marguerite de Beaufort.
 En 1530, le Duc Philippe de Genevois-Neumour achète une partie de la seigneurie à la dernière héritière : Louise de Duingt. Châteauvieux change de propriétaire.
Vers 1670, un écrit attribut le château à Marie-Jeanne Batiste, épouse du Duc de Savoie Charles-Emmanuel II (voir liste) .
Vers 1673, le riche marchand du Valais Gaspard Jodoc Stockalper achète une partie des biens à la famille de Genevois-Neumour. Châteauvieux change de propriétaire. 
En 1668, "notre" marchand est destitué de ses droits de commerce.  En 1681, il vend ses biens autour du lac à la famille Monthouz. Ces nouveaux propriétaires instaurent un droit de pêche payant sur le lac.
Vers 1695, la population se rebelle contre ce seigneur et ses interdictions.
En 1696, les châteaux (dont Châteauvieux) et terres autour du lac sont vendus au terrible François Nicolas de Montpiton. La population est inquiète.
Vers 1698, Châteauvieux est vendu au Marquis de Sales, déjà détenteur de quelques terres environnantes. Le calme revient.
En 1789, Benoit Maurice de sales fuit face à la colère révolutionnaire.
En 1792, Châteauvieux est vendu comme bien national à Jean Berthey de Bosset.
En 1839, le Baron Cypion Ruphy achète le château. De très nombreuses modifications sont réalisées, donnant l'aspect actuel.
En 1988, le site est inscrit aux Monuments Historiques.
En 1992, annulation de l'inscription totale aux MH, et puis inscription partielle.
Au 20ème siècle, par mariage la famille Comtale de Certeau devient le nouveau propriétaire.
Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est possible depuis la berge. Le château étant privé et habité par la famille Certeau, la visite est interdite.




Aujourd'hui, le château est un site classé inscrit aux monuments historiques par arrêté du 4 août 1994 pour le château, les décors intérieurs, la bibliothèque, le pavillon, le salon, la salle à manger du XVIIIe siècle et les terrasses avec leurs murs de soutènement, complétant le classement de l'embarcadère de 1988.




Commenter cet article