Les Burgondes en Savoie

Publié le par Cabaret

 

 

Les Burgondes en Sapaudia

 

La Sapaudia regroupe le territoire historique de Genève
 (la Haute-Savoie, une partie de l'Ain et la ville de Genève)
 auquel se sont ajoutés les territoires de Nyon
 et les possessions d'Avenches jusqu'au Rhin.

 

 

 

 



 


Les deux royaumes de Bourgogne
Les Burgondes, peuple germanique installé en Suisse Romande
 au V e siècle, ne purent défendre longtemps leur royaume contre les Francs leurs voisins.

 

 

Le Pagus Waldensis (Pays de Vaud) dépendit pendant plusieurs
 siècles des souverains francs. De 888 à 1032, la dynastie des Rodolphiens
 fut à la tête du second royaume de Bourgogne. Son dernier représentant légua
 à l'empereur ses territoires, dès lors rattachés au Saint Empire romain germanique.

 

 

 

"Peigne en os retrouvé a Geneve"

 

 

L'arrivée des Burgondes
Dans les dernières années de l'Empire romain d'Occident,
 à la fin du V e siècle, plusieurs peuples germaniques se fixèrent
 dans les territoires soumis à Rome. Cette installation
 fut souvent le résultat d'un traité passé avec l'empereur ou ses représentants
 et avait pour fonction de faire défendre l'Empire contre d'autres peuples "barbares".

 

 

 

Ceux-ci, chassés vers l'ouest par la poussée des Huns,
 se pressaient en effet aux frontières. C'est ainsi qu'en 443,
 le général romain Aetius ordonna aux "débris du peuple burgonde" de s'établir en Sapaudia.
 Le terme de Sapaudia signifierait " pays des sapins "; le nom donnera " Savoie ".

 

 

 

Ce territoire couvrait sans doute la rive nord du lac Léman
 ; Genève en sera le premier centre politique. Les Burgondes qui s'y installèrent,
 rescapés d'une défaite subie en 436 face aux Romains alliés aux Huns, étaient peu nombreux.
 Les terres et les esclaves furent partagés
 entre les nouveaux arrivants et les indigènes gallo-romains.

 

 

 

"casque Burgonde retouvé en 1876 pendant des fouilles en Isère"










patere-argent-reignier1-copie-1.JPG

Publié dans Histoire

Commenter cet article