Les Dauphins du Viennois

Publié le par Cabaret

Généalogie

des Dauphins du Viennois

 

 

 

 

 

 

 

 

Dauphin est un titre de noblesse français, assez rare.

Dauphin était d'abord le surnom, puis le titre des seigneurs du Dauphiné,
 comtes de Viennois, qui s'intitulaient « dauphins de Viennois et comtes d'Albon ».
 Ce surnom vient du fait que de nombreux comtes du Viennois aient porté comme second prénom Dauphin,
 assez peu courant, depuis Guigues IV Dauphin, comte d'Albon et du Viennois de 1133 à 1142.
 En imitation des dauphins de Viennois,
une branche des comtes d'Auvergne prit le titre de « dauphin d'Auvergne », qui subsista jusqu'à la Révolution.

 

 

Les héritiers du trône de France portaient le titre de dauphin, depuis que, en 1349,
 Humbert II avait vendu sa seigneurie d'Albon et du Viennois (appelé par la suite Dauphiné)
 au roi de France Philippe VI de Valois, à la condition que l'héritier portât le titre de Dauphin.
 Pour avoir le titre de dauphin, il fallait non seulement être l'héritier du trône,
 mais aussi descendre du roi régnant.

 

 

Ainsi François Ier,
 cousin de son prédécesseur Louis XII ne fut jamais titré « dauphin ». Jusqu'au règne de Louis XIV,
 on parlait de « dauphin de Viennois », après lui de « dauphin de France ».
 Le premier prince français surnommé le Dauphin fut Charles V le Sage,
aîné des petits-fils de Philippe VI. Le dernier fut le duc d'Angoulême,
 fils de Charles X, qui renonça au titre en 1830.

L'expression s'utilise encore couramment pour désigner le successeur désigné de quelqu'un

 

 

 

 

 Maison d'Albon

 
Guigues Ier le Vieux (v. 1000-1070)
marié à Adélaïde


Guigues II le Gras (v. 1020-1079), fils du précédent et d'Adélaïde
marié à Adélaïde de Royans, puis à Agnès de Barcelone (1170)

 
Guigues III le Comte (v. 1050-1133), premier comte d'Albon
 (parti sud de l'ancien comté de Vienne), fils du précédent
marié à Mathilde


Guigues IV Dauphin (v. 1095-1142), fils du précédent
marié à Marguerite de Bourgogne
 

Guigues V (v. 1120-1162), fils du précédent
marié à Béatrice de Montferrat

Béatrice d'Albon, (1161-1202) fille du précédent
mariée 3 fois : Taillefer de Toulouse, second fils de Raimond V,

comte de Toulouse et de Constance de France
Hugues III de Bourgogne
Hugues de Coligny

 


vu sur la plaine Iséroise depuis le site du chateau des comtes d'Albon 

 

 

 Maison de Bourgogne 


Guigues VI (1184-1237), fils d'Hugues III de Bourgogne et de la précédente
marié à Béatrice de Sabran, puis à Béatrice de Montferrat

Guigues VII (v. 1125-1269), fils du précédent et de Béatrice de Montferrat
marié à Béatrice de Savoie

Jean Ier (1263-1282), fils du précédent
marié à Bonne de Savoie

 


 

 

 

 Maison de la Tour du Pin 


Humbert Ier (v. 1240-1306), beau-frère du précédent
marié à Anne de Bourgogne, fille de Guigues VII

Jean II (1280-1318), fils du précédent
marié à Béatrice de Hongrie

Guigues VIII (1309-1333), fils du précédent
marié à Isabelle de France

Humbert II (1312-1355), frère du précédent
marié à Marie des Baux

 

En 1349, Humbert II vend le

dauphiné au roi de France.
Celui-ci en fait l'apanage du fils aîné du roi de France,
 qui prend le titre de dauphin de France

 

 

"sourçe. Archives Dpt Iseroise"

Publié dans Généalogie

Commenter cet article