Le FrancoProvençale

Publié le par Cabaret

les langues franco-provençales

Les langues francoprovençales désignent les langues parlées

dans le centre-est de la France, en Suisse romande et dans le Val d'Aoste.

          Ce sont des langues qui se trouvent à mi-chemin entre langues

 d'oil (d'où le nom de franco-) et langues d'oc (d'où provençal).

Ce nom, créé par un linguiste du XIXe siècle, l'italien Graziadio-Isaia Ascoli,

 n'est pas vraiment correct : à cette époque, on utilisait le terme

 de provençal pour désigner l'ensemble des langues d'oc. 



           Si la distinction entre langues d'oc et langues d'oil est manifeste,

l'aire des langues francoprovençales a des limites très floues,

surtout au nord.

 


         Au XXe siècle apparaît un nouveau terme

 de linguiste pour désigner cet ensemble de langues

 : l'arpitan. Il est formé à parti de la racine arp-, variante locale

 de Alpes, et une terminaison formée sur le modèle du mot occitan

. Cependant, les personnes qui parlent les langues de ces régions

 prèfèrent l'appeler savoyard, dauphinois, lyonnais...

D'autant plus que l'arpitan ne peut être considéré comme une langue unifiée 

: il vaut mieux toujours utiliser le pluriel : ce n'est pas une langue mais un ensemble de langues.

 


       Comme certains ont inventé l'Occitanie (Occitània) pour désigner

 les pays d'oc, on a aussi créer le terme d'Arpitanie (Arpitania)

pour désigner cette région transfrontalière. Mais si on trouve des similitudes

 sur le plan linguistique, il n'y a pas d'unité sur le plan historique !

Publié dans Provinces de Savoie

Commenter cet article