Les Sires du Faucigny

Publié le par Cabaret

 

 

 


La Maison du Faucigny se constitue autour du château du même nom dés le Xe
(commune de Faucigny),
 mais les sieurs du Faucigny résident aussi à Sallanches
 et Châtillon-sur-Cluses.

 

 


Les barons du Faucigny affirment leur pouvoir sur les territoires
 de la vallée de l'Arve et de son affluent le Giffre, du Val d'Arly jusqu'à Flumet,
 ainsi que sur la vallée du Doron de Beaufort (Beaufortain),
 dès lors que l'empereur Conrad II remet aux seigneurs locaux
 le soin de gérer leurs fiefs à leur gré. Ils sont entourés
 des provinces des seigneurs du Genevois et du Chablais.

 

 

 

 

 


 Par ailleurs, la famille possède le château d'Allinges-vieux,
 les châtellenies d'Aubonne et Versoix en Vaud et le mandement d'Hermance.

 
Les Sires du Faucigny font de généreuses donations à l'Église.

 Guy de Faucigny fondera en 1083 le prieuré de Contamine-sur-Arve.

 

 


 Aymon I de Faucigny concèdera la vallée de Sixt aux chanoines de Saint-Augustin

 où son frère Ponce de Faucigny établit un monastère. En 1151,

 la vallée du Béol est offerte à Jean d'Espagne, qui y installera le Reposoir[2].

Au début du XIIe siècle, la famille de Faucigny
 participe aux deux premières croisades.


 Elle est alors considérée comme "Famille de Grande Noblesse"

 par Pierre le Vénérable, abbé de Cluny.

 

 


 Pour renforcer son pouvoir auprès du clergé,

 chaque génération installe une personne de la famille sur un siège épiscopal :

Guy de Faucigny, évêque de Genève de 1083 à 1119
Gérard de Faucigny, évêque de Lausanne , 1105-1126
Amédée de Faucigny, évêque de Maurienne vers 1125
Guillaume de Faucigny, évêque de Lausanne vers 1129
Ardutius ou Arducius de Faucigny, évêque de Genève
 et premier prince de Genève, de 1135 à 1185
Pierre de Faucigny, évêque de Genève, 1311 - 1342

 


Avec la mort d'Aymon II de Faucigny,

cette terre devient un enjeux entre la Maison de Savoie et celle du Dauphin.
 Pierre II de Savoie, marié à Agnès, fille du sire de Faucigny,
 reçoit ces terres en 1253. Leur fille, Béatrix,
 qui a épousé Guigues VII en 1241, hérite de la province en 1268,
 passant ce territoire au cœur des terres savoyardes
 entre les mains des ennemis héréditaires des comtes de Savoie.
 Le nouveau comte de Savoie, Philippe Ier, conteste ce transfert.
 Dans le conflit qui suivit, le Dauphin occupe le Faucigny
et s'allie avec le comte du Genevois et l'évêque de Genève.

 

 

 

 

 

 

 

 


 Amédée VII de Savoie remporte une victoire aux Abrets sur le Comte de Genève
 et les Dauphinois. Lors du Traité de Paris de 1355,
 la Maison de Savoie reçoit la seigneurie du Faucigny,

 Cette intégration met fin à la lutte entre la Savoie et le Dauphiné.









3-5-Hermance.JPG

"vestige du chateau du port d'Hermance, seul acces des Sires du Faucigny au Lac Leman"





 

 

 

 

a travers les siecles ...

 

 

sourçes........ "Bonneville d'hier et d'aujourd'hui"  edition Latour

archives dpt de Haute-Savoie

Publié dans Les sires du Faucigny

Commenter cet article